Arrêt (novembre 2014)

Et me voici encore secouée de ces pleurs...
De nouveau, je subis, solitaire, le malheur...
Voici venue l'époque où je veux tout secouer,
Et, rampant sur le sol, voir quels fruits sont tombés.

Je sais comment agir! Un: changer de maison,
Voilà que c'est en cours. Deux: changer de profession.
Dans l'état où je suis, il est hors de question
De rester davantage seule à la maison.

Déjà je n'en peux plus de ces "vacances" forcées!
Je m'en fous d'avoir mal: laissez-moi travailler!
Je ne sais pas pourquoi je ne crois plus en rien...

Moi qui étais toujours fermement convaincue
Qu'au fond, nous sommes tous bons... Moi qui l'ai toujours su,
Je dois accepter qu'au final il n'en est rien...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site