Compter les mois... (15/09/2015)

La douleur sur mes lèvres,
La passion dans mon coeur,
Le regard d'un orfèvre
Et le souffle, en douceur,

Se mélangent en moi
Pour me faire regretter
Ces mouvements des doigts
Qui me font exister.

Ces émotions qui tourbillonnent
S'exprimaient par ce tuyau.
Mais les essais montrent que je ne suis bonne
Qu'à jouer encore de ce pipeau...
 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site