Désespoir (2008)

Chaque jour, un peu plus, je m'enfonce dans le noir,
Sentant chaque seconde disparaître l'espoir.
Sans pouvoir rien y faire, je perds mes accroches,
Moi, victime impuissante de l'érosion des roches.

Plus rien pour soutenir, juste la peur, l'effroi,
Qui, peu à peu, pervers, grignotent toute joie.
Je sais, je dois lutter, mais où trouver la force,
Quand tout effort est vain, car je le désamorce?

Personne sur qui compter, à part peut-être Laura,
Mais pourquoi, si elle va tout aussi mal que moi?
Je ne veux pas la perdre, encore moins lui faire mal,
Mais je me sens si frêle, brisée comme un cristal...

Si quelqu'un était là pour me tenir la main,
Quelqu'un en qui je crois pour montrer le chemin...
Mais personne n'est là pour accomplir la tâche,
Et moi, je fuis sans cesse, toujours un peu plus lâche...

Arriverai-je un jour à affronter ma peur?
A enfin accepter, et sans finir en pleurs?
J'en ai assez de devoir dépendre des autres...
D'ici peu je devrai ne plus être des vôtres.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×