Les noyés (novembre 2014)

Partout où je regarde je vois de la souffrance:
Ces traits sur ton poignet, ou elle et ses nausées...
Le monde est si pourri que vous n'êtes plus cachés!
Vous pouvez leur montrer votre âme en abondance!

Et pourtant ils s'en foutent, ils continuent leur vie.
Ils nous regardent de haut, avec leur arrogance.
A qui viendrait l'idée de porter assistance
A ces gens anormaux, du moins inaccomplis?

Nous vivons dans un monde où se battre est la loi
Et où ceux qui sont faibles n'auront point d'accalmie.
Ils peuvent bien crier quand ils sont aux abois,
Ce serait être faible que d'écouter ces cris
(du moins, c'est ce qu'on dit...)

Il est si difficile de nager en surface!
Qui voudrait vous sauver si c'est pour boire la tasse?

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site