PACE Médicis, 16/09/2015

Toi qui est mon destin,
Toi qui m'a recherchée,
Je veux entre tes mains
Me savoir protégée.

Armée de ce stylo, aimant calligraphier,
Je me sens aussitôt un peu moins apeurée.

Pourtant, je me sens seule, et tellement fatiguée...
Y a-t-il donc quelqu'un près de qui me poser?
Quelqu'un qui me fasse rire, et en qui j'ai confiance,
Et puis qui, sans rien dire, comprenne mon silence!

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site