Souvenirs... (12/02/2015)

Il était une époque où je ne composais
Que des alexandrins, aux pieds si réguliers.
Le destin fait que je retrouve désormais,
Me noyant tout en moi, ces tourments familiers...

Quel autre choix ai-je que de replonger
Dans la douce marée de ce rythme apaisant?
Ballottée en tous sens par ce vent enragé,
Je prie pour que ma plume me soulage un instant...

Je revois tous ces rêves faits étant enfant:
Noyée par cette écume, et hantée de fantômes,
Les vagues me submergent, le courant m'emportant!
Je les connais si bien... Encore ces symptômes...

Je sais que, peu de temps, et bientôt je replonge
Dans cet enfer vivant, ce gouffre si profond
Qui fait que plus jamais, même dans les beaux songes,
Je n'entendrai vos voix, étouffant tous ces sons...

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site